Notre actualité

Notre quotidien
Lutte contre la tavelure dans les vergers
mardi 07 mai

Comment lutter contre la tavelure du pommier et du poirier dans les vergers ?

Nous sommes actuellement en "risque très élevé" de contamination par la tavelure et avons amorcé une lutte préventive éco-responsable par application de souffre et d'un peu de bouillie bordelaise. Anticiper au printemps nous permettra d'être sereins cet été, et ce jusqu'à la cueillette.

Nous sommes actuellement en "risque très élevé" de contamination par la tavelure et avons amorcé une lutte préventive éco-responsable par application de souffre et d'un peu de bouillie bordelaise. Anticiper au printemps nous permettra d'être sereins cet été, et ce jusqu'à la cueillette.

La tavelure est une maladie causée par un champignon qui s'attaque aux pommiers principalement, mais aussi aux poiriers.

À l'automne, les feuilles et fruits contaminés tombés au sol libèrent les spores du champignon. Bien que les vergers soient régulièrement nettoyés, il reste toujours des résidus qui passent l'hiver aux pieds des fruitiers. Ils s’envolent avec le vent au printemps suivant et contaminent ainsi les arbres.

Plus le climat est humide au moment du débourrement, plus le risque de contamination est élevé. La période critique dure jusqu'à 10 semaines avec un pic au moment où les pétales tombent des fleurs.

Cette maladie peut compromettre des récoltes entières. En effet, les fruits se déforment, se crevassent et se tâchent. Les feuilles tombent et les jeunes rameaux se dessèchent.

Certaines variétés sont plus résistantes que d'autres à la tavelure, comme les pommes Suntan, Belle de Boskoop, Reinette grise du Canada, Antarès, Opal ou la poire Conférence.

Alors, aux arboriculteurs du dimanche, nous conseillons de bien éliminer les feuilles et fruits tombés au sol à l'automne. Vous pouvez les brûler ou les enfouir. Ainsi, vous détruirez 90 à 95 % du parasite responsable de l'installation du champignon sur les jeunes feuilles, fleurs et fruits au printemps suivant. Vous pouvez aussi, en traitement de fond, pulvériser régulièrement du purin d'ortie, une décoction de prêle ou des extraits d'algues marines afin de renforcer la résistance du feuillage. De nombreux produits éco-responsables et biologiques sont disponibles chez les grainetiers.

 

Retour à la liste