Les abeilles

Un allié de taille

La pollinisation

Les abeilles, un allié de taille 

Pour donner des fruits, un arbre fruitier a besoin d’être pollinisé. Les vecteurs de pollinisation sont le vent, mais surtout les insectes.

De nombreux coléoptères, papillons, mouches et moustiques, participent, dans une moindre mesure, au transport du pollen entre les fleurs de différentes variétés. Mais les pollinisateurs les plus efficaces sont les abeilles et les bourdons. C’est pourquoi nous nous devons d’en prendre grand soin.

Les abeilles pollinisent les fleurs de nos arbres et permettent la fructification. Leur présence et leur activité est cruciale pour permettre l’existence d’une prochaine production. 

Elles récoltent le pollen et le déposent sur les fleurs. Elles en transportent également sur le pistil, la partie femelle de la fleur et rendent alors possible la fécondation du pépin qui engendrera le développement du fruit.

La durée de la pollinisation varie d’une variété à l’autre. Par exemple, les poires « Doyenné du Comice » n’ont que 24 heures pour être pollinisées. Imaginez alors si le jour opportun, il n’y a ni vent, ni insecte !

Nous avons installé des ruches dans nos vergers et oeuvrons au quotidien en faveur de leur présence et de leur survie.

Le pollen de nos arbres leur apporte vitamines et protéines, et sert notamment à nourrir les larves et les nourrices. Quant au nectar, il leur donne toute l’énergie dont elles ont besoin. Elles le rapportent à la ruche, le stockent dans les alvéoles et, après évaporation, c’est lui qui donnera le miel.

La pollinisation
La pollinisation
La pollinisation
Ruches dans les Vergers Tissot